De sources bien renseignées, le président tchadien a quitté sa bourgade d’Amdjaress pour N’Djamena depuis ce dimanche. D’après une source proche de sa délégation, sa colonne de véhicules a fait une halte dimanche soir dans la ville de Kalait auprès de ses parents maternels. L’information filtrée laisse comprendre qu’une sensibilisation auprès de ses parents maternels serait prévue par l’intermédiaire des chefs de cantons locaux afin de faire face aux facteurs de rébellions. Si son itinéraire par la voie terrestre est perçu comme un message à l’endroit de l’opposition armée, comme quoi la sécurité est de mise, il faudrait noter qu’Idriss Déby était inquiet ces derniers jours par rapport à l’infiltration du groupe UFR. Le mouvement de Mr Timan Erdimi est sur toutes les langues ces derniers jours, et les supputations des militants à l’intérieur du pays vont en grandissant. Le report du retour du président tchadien à N’Djamena serait étroitement lié à ces faits auxquels il porte une inquiétude majeure. Dans la Dar bilia, les voix sont de plus en plus hostiles, et ça, Idriss Déby le sait parfaitement.

De kalait, un arrêt serait prévu dans la ville de Moussoro dans le Bahr El ghazal, avant son retour à N’Djamena où plusieurs décisions importantes seront à l’ordre du jour. Attendons de voir, demain est toujours un autre jour.

Tchadanthropus-tribune

2086 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article