2 août 2021 #TCHAD #Gouvernance : La guéguerre de circonstance autour de Mahamat Idriss Déby.

Le courant alternatif entre le directeur de cabinet du président de la transition Mahamat Idriss Déby et son secrétaire particulier Idriss Youssouf Boy semble complètement coupé.
Il semble qu’entre les deux hommes qui entourent le président de la transition, la tension serait à son comble.
Par sa position au sein du cabinet présidentiel, Aziz Mahamat Saleh semble ne rien concéder comme dossier qui concerne directement son cabinet. Si sur le principe cela semble logique, c’est autour de certains dossiers qui caractérisent des intérêts personnels que les idées ne convergent pas. Une guerre larvée semble s’installer contre Idriss Youssouf Boy qui occupe lui aussi le poste de secrétaire particulier du président de la transition.
Il faut noter qu’entre les tâches dévouées à Aziz Mahamat Saleh et Idriss Youssouf Boy, la ligne médiane est très étroite mais sans une entente parfaite la tâche du président de la transition ne sera que compliquée.
Plusieurs sources récusent l’influence qu’exerce le secrétaire particulier du président du CMT sur plusieurs dossiers dont certains s’avèrent sensibles et mercantiles, tandis que le dircab civil se voit à l’étroit dans son rôle.
Hormis Idriss Youssouf Boy, Aziz Mahamat Saleh n’est pas aussi en bon terme avec le ministre des Affaires étrangères Chérif Mahamat Zène. Cette mésentente est portée à jour lors d’une échauffourée verbale entre les deux hommes dernièrement.
Plusieurs observateurs constatant cette situation espèrent que les réajustements du gouvernement vendraient rabattre les postes où il est prédit qu’Aziz Mahamat Saleh viendrait au gouvernement.
Entretemps, c’est l’administration et les Tchadiens qui en pâtiront… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1290 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire