De source concordante, plusieurs étudiants tchadiens qui devaient se rendre au Cameroun pour leurs études sont bloqués à la frontière (TCHAD/Cameroun) au niveau de Koutéré. Les autorités du Tchad leur exigent d’avoir des passeports pour effectuer leur voyage.

Où est la libre circulation dans la zone CEMAC ?

Pourquoi ne pas permettre aux étudiants un simple laissez-passer pour simplifier la procédure ?

Ces complications retardent les étudiants qui devraient commencer pour certains leurs cours. Du coup, plusieurs étudiants sont débarqués à la frontière Tchad/Cameroun. Et les autorités fixent une amende de 30 000 FCFA à tout commerçant qui transportera un étudiant qui n’a pas ses papiers en règle.

Joint par la rédaction, un étudiant explique le calvaire qu’ils subissent, et dit-il, à croire qu’ils ne sont pas tchadiens.

Nos jeunes compatriotes demandent l’intervention des hautes autorités du pays pour leur venir en aide.

Tchadanthropus-tribune

349 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article