Les nouvelles se suivent, mais ne se ressemblent pas. Selon une correspondance parvenue à la rédaction, un initié du sérail autour de Déby lâche cette affirmation qui nous laisse pantois. “ Savez-vous que le président a décidé la tenue du dernier forum pour dégagé l’ex 1er ministre Pahimi Padacké ? “ Comment ça lui répondit l’interlocuteur en ligne. Oui répondit-il ? Il est convenu entre Idriss Déby et Pahimi Padacké un accord sur 5 ans. Lassé des échecs de Pahimi Padacké, Idriss Déby a voulu à maintes reprises le déposer sans succès. Aussi fort soit-il, Pahimi Padacké lui aurait tenu tête jusqu’à la dernière minute, menaçant de divulguer des dossiers aussi accablants pour Déby et son épouse Hinda sur la gouvernance au Tchad. L’idée de mettre en place le forum est une trouvaille des sbires qui ont réfléchi et pondu l’idée d’Idriss Déby de faire partir notre margouillat à tête rouge par une voie non conflictuelle. Entre temps, Pahimi Padacké s’est vachement enrichi, réorganisé dans les antres du MPS en étant un allié plus qu’intéressé. Aujourd’hui grâce à la primature, Pahimi Padacké s’est grassement fait de l’argent et positionné pour les législatifs à venir. Si le poste de la primature a été supprimé, c’est par la faute et l’entêtement de Pahimi Padacké qui n’a pas voulu lâcher l’os sur lequel il s’est agrippé. Aujourd’hui le 1er ministre sous marin est la 1ère dame, de par sa position dominante dans la hiérarchie de la présidence. Tandis que Pahimi Padacké continue ses vacances entre N’Djamena et Addis Abeba, où Paris puisqu’il prend le vol Air France de jeudi 30 août au soir pour venir faire des soins dont il est le seul témoin – L’hôpital Américain de Neuilly révèlera certainement son passage.

 

Aidé du DG adjoint du protocole Saad Chérif Moussa et accompagné de son bras droit l’ex-ministre Lomé, il viendra à Paris faire son check-up avant les prochaines échéances au pays. Il n’y a qu’au Tchad qu’on voit ces genres de théâtre.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

8207 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article