Au grand jamais, la capitale du Tchad n’a vu une telle inondation due au manque d’entretien des canalisations des quartiers et de la ville.

Qu’on ne vienne pas dire que la ville s’est agrandie et que les moyens financiers manquent. En principe on devrait convoquer tous les anciens maires de la ville, jauger leur patrimoine et leur demander des comptes. Il y a des gens qui n’avaient rien, et juste quand ils furent maires de la ville, ils se sont enrichis en construisant des villas et des domaines. Tout cela provient de l’argent volé aux Tchadiens. De l’argent qui pourrait soulager la souffrance de la population qui vit actuellement sous l’eau.

L’autorité de l’État s’acquiert à travers les respects des lois de la république. Le laisser-faire dans l’impunité totale ou à peu près, ne peut réguler la vie de ceux qui fonctionnent avec l’État.

Tchadanthropus-tribune

 

784 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article