Le régime politique au Tchad a-t-il changé ? Non, tout est manœuvre et continuité de la vieille politique du MPS, un parti honni par les Tchadiens, programmé à disparaitre après le décès fatidique de son président Idriss Déby Itno.

Beaucoup de Tchadiens attendaient de voir s’il y a une différence de procédures avec les nouvelles autorités qui demandent de jeter de nouvelles bases, pour la construction d’une nouvelle page dans l’histoire politique de notre pays.

Le même régime nouvellement installé envoie des signaux pour une table ronde inclusive, cela explique que le clientélisme et le népotisme que tous les Tchadiens ont révoqué continuent d’exister sans commune mesure, hélas…

Depuis quelques jours le constat est fait. Le conseil militaire de transition s’est lancé dans une vague de nomination. Des nominations à quelle fin, tous nos compatriotes ignorent. Mais de l’aspect optique qui se dénote, les Tchadiens ne voient d’autres choses que la volonté de faire plaisir à des individus, les mêmes individus qui pendant plus de 30 ans ont contribué à mal conseillé l’ex-président Idriss Déby, les mêmes personnes qui ont façonné négativement la politique tchadienne par le vol, les détournements, et la mauvaise gouvernance durant ces 3 dernières décennies.

Ainsi en moins d’une semaine une cinquante de conseillers a été nommée, entre conseillers techniques, conseillers chargés de mission, et des conseillers spéciaux.

À cela s’ajoute le nombre d’une cinquantaine autres conseillers auprès de la DGSSIE, cette armée dans une armée.

Dans cette nomination tous sont issus d’une même région, comme s’il n’y a pas dans d’autres régions de cadres militaires valables. Il s’agit ici d’un véritable népotisme.

Même pas un mois après la prise de pouvoir, où veut nous conduire le CMT ?

Le Tchad vit des jours difficiles financièrement, toutes ces nominations seront payées avec quel moyen ? Cerise sur le gâteau, sept nouveaux gouverneurs viennent d’être nommés tous issus la région septentrionale.

Encore une fois les autres tchadiens qui n’appartiennent pas au clan sont oubliés. Ceci est la nouvelle touche de MCT.

À cette allure on se demande comment le CMT VA CONDUIRE cette transition. Une prompte réaction est attendue du CMT et le gouvernement de transition.

Tchadanthropus-tribune

1649 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire