Le président de la transition Mahamat Idriss Deby a tenu le premier conseil des ministres avec le   gouvernement de la deuxième phase de la transition. A l’issue dudit conseil, le chef de la transition a fait une communication.

Le président de transition a mis l’accent lors du conseil des ministres sur la rigueur dans la gestion des biens de l’État et la collecte des recettes.

« La bancarisation des recettes des impôts, des domaines et des recettes administratives doit être rendue pleinement opérationnelle et généralisée sur l’ensemble du territoire » a-t-il souligné.

Il en va de même pour toutes les mesures procédurales dont les reformes numériques, les logiciels de traçabilité et de contrôle visant à sécuriser de manière optimale le recouvrement des recettes publiques.

« De même, il doit être exigé à tous les agents impliqués dans le recouvrement des recettes publiques de justifier leurs biens matériels et immatériels, et de prouver l’absence de tout conflit d’intérêt dans l’exercice de leur fonction. Nous devons miser sur les retombées de la gestion saine de nos ressources avant de solliciter un accompagnement des partenaires. » instruit-il.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

785 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire