21/03/2017: #TCHAD #GOUVERNEMENT: Selon des sources concordantes, le 1er ministre Pahimi Padacké Albert, a installé dans leur fonction hier, les membres du Comité technique tripartite d’études et de réflexion sur les modalités d’instauration d’une paix sociale durable au Tchad. Il faut arrêter avec les propagandes inutiles. La paix soi-disant chèrement acquise ne peut s’obtenir par des effets d’annonce. Tous les Tchadiens s’accordent à dire que tant que le régime d’Idriss Déby continue à fonctionner dans l’arrogance, l’injustice, les privations de libertés, l’anti démocratie, la mauvaise gouvernance, la corruption à outrance, les détournements des membres du clan non punis, la prison pour les uns et l’impunité pour les autres. Tant que ces mots perdurent, le Tchad va droit vers un mur. Idriss Déby ne peut pas cultiver la division des Tchadiens et leur demander la paix. Il germe lui-même les graines de ce qui sera la somalisation du Tchad demain. Alors qu’on ne saoule pas les citoyens avec ces jérémiades, quant à l’initiative les choses sont fausses. La paix chèrement acquise entre membres du MPS, pourtant on réprime nos compatriotes, la paix chèrement acquise, mais on intimide et embastille les journalistes, les étudiants, la paix chèrement acquise quand on se tait si on est à la mangeoire face à un peuple qui a des revendications salariales et alimentaires. “ Ventre qui a faim n’a point d’oreille “ diton “. La paix chèrement acquise, mais que faites vous des Tchadiens armés en rébellion ? La paix chèrement acquise, que faites-vous des Tchadiens de la diaspora mécontents et aujourd’hui divisés par la faute politique du régime Idriss Déby ? Aller comprendre les exactions faites dans nos provinces, des viols dans les féricks, en rase campagne, par des éléments souvent affiliés au régime MPS ou identifiés proches du clan au pouvoir. La paix ne peut être obtenue par des slogans, des annonces vides et factices. Pour faire la paix, on se remet en question et aller à un forum genre vérité et réconciliation comme cela ont été expérimentées dans d’autres nations. La faute ce n’est pas toujours les autres, mais nous-mêmes. Il faut arrêter d’amuser la galerie.

La rédaction

635 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article