Lundi dernier le 1er ministre irresponsable de la dictature a limogé un membre de son protocole pour des faits de fuite d’information alors que ledit document était passé par plusieurs mains et filmé par la ministre SGG Assia Abbo avec son téléphone portable. Le même soir le document a été publié sur la télévision nationale. Comment le 1er ministre Pahimi Padacké limoge un membre de son cabinet sans une preuve tangible. Le document sorti de la primature n’était pas numéroté, le numéro sera donné à partir du secrétariat général du gouvernement avant d’envoyer vers la presse. Au moment où la remise du document fut faite, elle n’était pas numérotée tout comme quand Assia Abbo le filmait. Toutefois, notre correspondant au SGG sera couvert et hors d’état d’accusation, mais ayant conscience que notre lutte est contre l’injustice et le droit, nous ne pouvons nous taire sur une faute de cette nature. Si Assia ne peut pas tenir ses ouailles, ce n’est pas la faute de Hamdi Khalifa ou d’autres personnes à la primature. Il faut d’abord poser la question à la personne qui a filmé les documents avec son téléphone avant de faire des invectives aux autres.

Tchadanthropus-tribune

3208 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article