11/02/16: TCHAD/CTDDH: Par un communiqué de presse N°07/2016 parvenu à notre rédaction, la Convention tchadienne pour la Défense des Droits l’Homme (CTDDH) rappelle à l’opinion nationale et internationale que ce 10 février 2014 est la date  qui  marque le 2e  anniversaire de l’assassinat de Hadjé Haoua Abba ; cette joaillère qui rentrait du marché ce soir là avait été  assassinée près de son domicile ; les malfaiteurs avaient à cette occasion emportée l’équivalent en or de 733 millions de francs CFA. Cette date écrite en lettre de sang nous rappelle l’insécurité qui sévit dans notre pays ; insécurité développée et amplifiée par une impunité qui n’existe nulle part ailleurs. La Convention tchadienne pour la Défense des droits de l’Homme (CTDDH) rappelle aux commanditaires de ces malfrats qui sont du reste bien connus et qui sont protégés par le système qu’ils n’échapperont jamais à la vraie justice qui les rattrapera immanquablement ; la CTDDH entend organiser dans le futur, des journées Hadjé Haoua  Abba pour rappeler au public ce meurtre odieux dont les auteurs dit on n’avait jamais été appréhendés jusqu’aujourd’hui, après deux ans.  Nos pensées doivent également aller vers les membres de sa famille en l’occurrence son fils Brahim Mahamat, régulièrement trainé en justice et intimidé par des créanciers de sa mère pour des actes dont il est totalement étranger.il n’a jusqu’à ce jour jamais reçu une protection de la justice à laquelle il devait légitimement prétendre.

 

Fait à Ndjamena le 10 février 2015

Le Secrétaire General

Mahamat Nour Ibedou

 

251 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article