Il y a des faits qui vous relèvent de votre quotidien et vous portent en réflexion. Que dis-je si ce n’est de m’incliner devant une lettre plein de patriotisme et d’enseignement, d’honneur et de dignité ?

Un président de la République, 58e de son rang, celui de Haïti, écrit de ses vœux et demande à démissionner pour se mettre à la disposition de la justice de son pays, parce qu’admet-il que son gouvernement a été défaillant et son nom directement cité dans une affaire de corruption concernant les fonds “ Pétrocaraïbe “.

 

Quelle fierté a un homme quand on lui porte l’index et baisse les yeux. Il faudrait demander à nos potentats Idriss Déby en tête qui gouverne depuis bientôt 30 ans, entourés de mégavoleurs chaque jour décriés, et qui courbent l’échine comme si de rien n’était.

 

Jouvenel Moïse, ce président que je ne connais pas vient de montrer le chemin de la noblesse. On peut naitre bigot et prendre plus tard la couleur de la soie. Un inconnu peut devenir un héros rien que par les actes qu’il pose. Ave Centurion…

 

Tchadanthropus-tribune

1371 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article