De source concordante, les conseillers de la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel (HAMA), organe en charge de régulation des media au Tchad, exercent en toute illégalité depuis plusieurs mois, voire années au détriment des textes en vigueur.

Selon nos sources, l’équipe de Dieudonné Djonabaye est arrivée au terme de deux mandats non renouvelables, mais continue à fouler les textes aux pieds.

Les nouvelles autorités doivent veiller à l’avènement d’une nouvelle équipe qui va insuffler une nouvelle dynamique à la HAMA.

Dieudonné Djonabaye et son équipe sont devenus des grands affairistes et ne s’occupent plus de la régulation depuis longtemps. Le nouveau ministre de la Communication Abderaman Koulamallah doit veiller à renouveler les instances de la HAMA pour redynamiser l’équipe pour une compétitivité certaine.

Les Tchadiens sont fatigués des techniciens qui s’arriment à la politique pour faire de surplace et miner des structures qui doivent être évolutives. Militant du MPS ou pas, Djonabaye Dieudonné alias Bendjo doit céder la place à une autre équipe plus travailleuse et consciente de la progression positive de la presse au Tchad.

Tchadanthropus-tribune

385 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire