Le bombardement de l’armée française sur les éléments de l’UFR a permis à plusieurs prostitués politiques de s’illustrer. Danse du ventre, phrases acerbes, et le griotisme salaud avait permis à une gent de s’illustrer lors du meeting qu’avait voulu Idriss Déby pour la circonstance. Sous les conseils de Mahamat Zène Bada, Idriss Déby intégra celui qui avait jusqu’à un temps récent dit, jamais je n’accepterais pour ce régime qui nous gratifie ingratement. Un adage bien connu l’avait dit “Il ne faut jamais dire, fontaine je ne boirais plus de ton eau “.

Calamity bak n’est plus a présenté, trapu sans une once à baisser les yeux, opportuniste, il n’a pas froid aux yeux et va banco. Pendant sa traversée du désert, il le dit à qui veut l’entendre que cette fois-ci s’il est responsabilisé, il récupérera sa part. Que le régime Déby n’est pas stable, et que vous pouvez être remercié rapidement pour faire place à un parent proche du président.

Aussitôt arrivés aux titres sécurisés, les passeports devraient être en pleine mutation. Il faudrait changer les anciennes avec les vieux passeports dans la circulation. C’est là que les magouilles commencent. L’inspection générale de l’état doit formellement contrôler inopinément le département des passeports, des cartes d’identités et autres documents.

Pour rappel, pendant son passage au ministère de la Communication, il a triché et détourné à hauteur de 2 à 3 millions de FCFA dans le projet de la construction et l’achat des matériaux de la télévision.

Alors voleur un jour, voleur pour toujours.

Tchadanthropus-tribune

831 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article