En complicité avec le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Les architectes tchadiens se sont réunis ce matin l’hôtel Méridien le Chari dans le cadre de leur Assemblée Générale annuelle.

 

La nouveauté cette année est la signature, il y a quelques mois, par le Président de la République, du Décret portant création d’un Ordre des architectes tchadiens. L’Assemblée devait donc, outre l’adoption des textes réglementaires, mettre en place, sur la base d’un vote, un nouveau bureau de l’Ordre. Mais des pratiques d’un autre temps ont entaché la désignation dudit bureau.

 

L’organisation de la rencontre s’est faite en étroite collaboration avec le Ministère tchadien de l’Urbanisme et de l’Habitat. Tout s’est bien passé jusqu’au moment où il a fallu procéder au vote en question.

 

Certains doyens du métier, avec la complicité du Ministère susmentionné ont annoncé, quelques minutes avant le vote, qu’il fallait avoir au moins 2 ans d’expérience pour pouvoir voter alors que cela ne figure nulle part dans les textes. Cette manigance a écarté 90% des architectes du vote et quasiment 100% des jeunes. Car, le métier d’architectes étant relativement nouveau dans le paysage tchadien, la plupart des professionnels sont non seulement jeunes, mais peinent à trouver des structures pour les accueillir afin qu’ils puissent accumuler de l’expérience.

 

Le choix d’écarter les jeunes du vote est d’autant plus choquant car, le décret de l’Ordre est le fruit de l’initiative d’un groupe de jeunes qui ont bien voulu plaider leur cause auprès des plus hautes autorités de l’Etat. Maintenant quelques questions restent en suspens : Ce hold up électoral est-il seulement l’œuvre de ces quelques doyens architectes ? Le Ministre concerné a-t-il été trompé ? Ou fait-il partie de la manigance ? Ou encore, cela s’est fait avec la complicité de quelques-uns de ses collaborateurs, à son insu ?

 

Quelle crédibilité donner à ce jeune Ordre, dont la pose de la toute première prière laisse place à de tels doutes et des questions d’ordre éthique ? Etc. 

Ulysse Mbainaissem

umbainaissem@yahoo.com

129 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article