Notre Parti, ACTUS/prpe a appris avec stupéfaction, colère et indignation le refus du dictateur Déby d’autoriser le rapatriement de la dépouille du Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, de la Tunisie vers le Tchad pour y être inhumée. Cet acte gravissime, est un blasphème à l’égard du défunt, dont la sépulture devrait être érigée aux côtés de celles de ses ancêtres dans sa terre natale, notre mère patrie commune, le Tchad. La haine viscérale que le despote nourrit à l’égard de ses opposants vivants et morts se confirme incontestablement.

 

Notre parti, ACTUS/prpe adresse ici solennellement ses condoléances à sa famille nucléaire et à tous ses camarades militants du Front pour le Salut de la République (FSR) dont il est le Secrétaire Général.

 

Au demeurant, rappelons que le FSR, est une composante importante des Forces de résistance nationale, qui ont livré des batailles héroïques de libération nationale dans les années 2006 à 2008 à l’est du Tchad. L’un de ses meilleurs et célèbres officiers, dont le peuple tchadien martyr honore pour la prospérité le courage, la bravoure, la conviction politique et militaire, a été le Colonel Mahamat Hamouda Béchir.

 

Le Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, Secrétaire Général du FSR, fut un Leader respecté de l’opposition radicale. Il fut une personnalité humble, convaincue de la juste cause du combat que les Forces de résistance nationale continuent de mener contre la tyrannie et le totalitarisme du Général président Déby.

 

Cette conviction l’a conduit à démissionner de son prestigieux poste de Secrétaire Général adjoint de l’organisme panafricain CEN-SAD (Communauté des Etats Sahélo-Sahariens), pour rejoindre au front ses Combattants dans les territoires libérés à l’est du pays, lors de la lutte de libération nationale.

 

Le refus d’inhumation au Tchad de feu Secrétaire Général du FSR par le Général président Déby, constitue une effroyable violation des convictions religieuses et culturelles qui ont façonné la nation tchadienne.


Le despote tchadien qui s’autoproclame « croyant musulman pratiquant », aurait-il véritablement une conscience religieuse musulmane? Oserait-il aller se repentir à la mosquée, afin de demander le pardon à Allah ? Comment arrive t-il encore à échapper aux insomnies face aux milliers de tchadiens qu’il a assassinés ou contraints à l’exil comme l’a été notre Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour?

 

Si le Général président Déby qui s’autoproclame «croyant et pratiquant musulman», alors pourquoi n’aurait-il pas médité sur la substance de cette phrase d’Allah «Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu’une suggestion du Diable les touche se rappellent du châtiment Allah et les voilà devenus clairvoyants» (Sourate 7 Verset 201).

 
Le mépris du Despote tchadien Déby à l’égard du respect ancestral des morts, est sans limite. En effet, en s’opposant au rapatriement de la dépouille du Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, décédé en Tunisie le 28 août 2015, le Général président Déby persiste d’humilier et de torturer moralement la famille du défunt et le peuple tchadien dans son ensemble.


Cet acte odieux, ne pourrait émaner que de l’esprit d’un Ibliss ou Chétane. C’est une provocation insupportable à l’égard du peuple tchadien, à qui le Général président Déby déni depuis 25 ans, la propriété de notre sol commun national. En effet, par son véto au rapatriement de la dépouille du Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, de la Tunisie vers le Tchad, le tyran Déby, signifie fermement au peuple tchadien, l’expropriation de l’ensemble du territoire national, devenu sa propriété privée. C’est ce qui justifierait à ses yeux cette ignominie jamais connue de mémoire de tchadien.

 

Notre parti, ACTUS/prpe exige du Général président Déby, le respect absolu qu’il se doit d’observer à la mémoire des morts et aux souffrances morales infligées aux des familles, qu’il a par ailleurs et de surcroît endeuillées.

 

Nous exigeons par conséquent l’inhumation immédiate et inconditionnelle du Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, Secrétaire Général du FSR au Tchad. Le sol tchadien est aussi le sien et non une propriété privée du Général président Déby.

 

L’exil du Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, suivi de son inhumation hors du Tchad par la cynique volonté de l’autocrate Déby, est un double crime qu’aucune personne, animée d’une humanité infime soit-elle ne saurait tolérer.

 

A notre Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour, notre Parti ACTUS/prpe vous rend un dernier hommage et gardera de vous les souvenirs d’un combattant fidèle à la cause du peuple tchadien. Le combat contre la tyrannie du Général président Déby que vous et votre Parti, le FSR avez mené, se poursuivra ensemble avec notre Parti ACTUS/prpe et aux côtés de tous les autres partis d’opposition, composant les Forces de résistance nationale.

 

Camarade Dr Ali Gaddaye Doukhour votre mémoire ainsi que celle de tous les patriotes des Forces de résistance nationale, morts les armes à la main sur le champ de bataille, doivent être honorées. A cet effet, nous membres des Forces de résistance nationale, avons le devoir de poursuivre la lutte de libération nationale jusqu’à la mise hors d’état de nuire du régime dictatorial du Général président Déby.


Le 05 Septembre 2015
Le Secrétaire Général de ACTUS/prpe
Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum

 

338 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article