À peine rentrée de la bourgade des 3 ânes à N’Djamena, et après avoir convoqué sur place Pahimi Kalzeubet pour consultation, Idriss Déby (alias 38 mm spéciale) a fait un changement dans son gouvernement avec un relent hautement sécuritaire. Le communiqué est annoncé par la secrétaire générale du gouvernement, Mme Mariam Mahamat Nour, au moment où Idriss Déby rejoint Paris, invité pour les commémorations de l’armistice. À Paris plusieurs rencontres sont prévues entre Idriss Déby et certaines personnalités.

 

Suivre le communiqué portant remaniement du gouvernement.

Tchadanthropus-tribune

2519 Vues

  • Le régime au pouvoir, en l’occurrence la mafia institutionnalisée, à Ndjamena est illégal, l’assemblée nationale est illégale et par conséquent, le fantoche petit gouvernement est illégal pour le GRAND et DIGNE PEUPLE TCHADIEN.

    Jusqu’a quand, au-delà de presque trois décennies passées, allons-nous être injustes en acceptant et en soutenant indéfectiblement les injustices, les iniquités, les désordres et les crimes sociaux, économiques et politiques ?

    Très probablement notre bien commun, le Tchad, sera vendu et le Peuple déjà asservi et étourdi sera réduit purement et simplement à l’esclavage d’un autre âge.

    Peuple tchadien, il n’existe pas un État au Tchad. L’État tchadien a été détruit depuis longtemps par la mafia institutionnalisée.

    Par conséquent, soulevons-nous dans l’unité et la concorde nationale pour arracher notre pouvoir et nous gouverner par nous même, c DEBOUT ET À L’OUVRAGE !

    Le Peuple tchadien se souvient et n’oubliera jamais les désordres et forfaitures de cette mafia institutionnalisée : la fabrication de la fausse monnaie, le trafique de la drogue, les viols massifs des jeunes filles vierges, les exécutions extra judiciaires, de dilapidation des ressources financières notamment des revenus du pétrole appartenant au Peuple tchadien, des recettes douanières et autres recettes générées par les contribuables. Ainsi que la main basse sur le gisement d’or au Batha et en cour sur celui de Miski où la courageuse population civile fait héroïquement face à la mafia institutionnalisée au pouvoir, le mercenariat, les mascarades lors des différentes élections et la confiscation du pouvoir par la force brute et très probablement la vente ou même en cours du Tchad ! …

    Aucune soumission, aucune compromission.
    Effectivement, le PEUPLE TCHADIEN convient dans son ensemble que la mafia institutionnalisée gouverne le Peuple Tchadien en s’imposant par la force brute habillée par des mascarades électorales.

    Cependant, le Grand, Digne et Patient PEUPLE TCHADIEN et comprend pas du tout ni l’intérêt de pourquoi des hommes politiques ont participé et participent à ces vraies fausses élections ?
    Quelle est cette stratégie qui consiste à participer à une compétition dont vous savez sans aucun doute qu’un des candidats a tous les moyens de «l’État» pour vous priver même en cas de victoire nette et claire et de s’imposer en se déclarant élu, surtout quand cela se reproduit plusieurs fois et selon données et déclarations même de ces hommes politiques?

    Dans ces conditions la voie indispensable indiquée n’est-elle pas celle de l’autodissolution et/ou le refus de toute collaboration de tous les partis politiques et de la société civile?

    En effet, il est clairement établit qu’aucune alternance politique n’est possible avec le régime criminel de N’djamena. Dès lors pourquoi insistez-vous à tel point d’être complices du faux ?
    Le Peuple tchadien mérite t-il d’être diriger par un tel régime ?

    Vivement la fin rapide et inéluctable du régime de la terreur au pouvoir afin de rétablir la sécurité, la paix, la justice et l’équité pour tous.

    La perspective la meilleure est à venir pour la Nation tchadienne.

    Le GRAND et DIGNE PEUPLE TCHADIEN

    Commentaire par LE PEUPLE TCHADIEN le 10 novembre 2018 à 0 h 54 min