Après avoir déstabiliser la RCA et chasser le président Bozizé, Idriss Déby lance ses milices contre la Guinée équatoriale et le Cameroun. Selon des sources sûrs venants de l’est du tchad, Les Guinéens avaient raison de s’inquiéter du comportement du régime tchadien dirigé par Idriss Déby ! Plusieurs milices tchadiens, Camerounais, centrafricains et guinéens ont été formés et préparés à Adré une ville tchadienne à la frontière du soudan pour déstabiliser la Guinée et le Cameroun.

La dernière tentative de coup d’état en Guinée équatoriale d’où des mercenaires ont été appréhendés par la force camerounaise venait effectivement du tchad ! Beaucoup des tchadiens connaissent certains d’entre eux ! Tel que le général Bani membre de la garde présidentielle de Déby et
le jeune lieutenant Hamed Dada un tchado centrafricain en charge des milices centrafricains et qui a été formé en 2011 au centre de formation de Moussoro avait bien ses rentrées au tchad et en RCA ! Selon des sources sûres de de la rébellion tchadienne, Déby continue de former et d’entretenir des mercenaires à l’est du tchad.

Beaucoup des tchadiens se souviennent toujours, du chef rebelle ( peul )Baba Ladé qui croupit encore dans la prison de korotoro ! Déby l’avait reçu en 2009 et avait fait une promotion en le nommant préfet dans le sud du Tchad. Après un temps le chef rebelle ( Peul )Baba Ladé était arrêté sous les ordres de Déby et avait été transférer à N’Djaména au camp des martyrs. Quelques mois plus tard, on l’a transféré dans le nord du Tchad à korotoro.

Pourquoi ? Parce que, baba Ladé avait refusé de prendre la tête d’un groupe des mercenaires pour déstabiliser tout le nord et le centre du cameroun. Le peuple tchadien est fatigué d’un président qui terrorise son peuple et celui de la sous région.
La descente en enfers de la RCA est corollaire de cette mainmise de Déby Itno sur l’ensemble du territoire centrafricain, malgré la présence de Minusca.

Déby Itno avait mit en difficulté nos compatriotes vivant depuis des années en Centrafrique . Et aujourd’hui, nos compatriotes en Guinée équatoriale subissent les bêtises déstabilisatrices de Déby avec son coup d’état manqué . Prochainement, à qui le tour ? Déby nous dira. La peur et la menace de la rébellion tchadienne le hante chaque jour, monsieur Idriss Déby Itno. La mauvaise gouvernance endémique qui sévit au tchad depuis 27 ans et les violences indicibles des milices armées de Déby, font que le peuple tchadien ne restera pas les Bras croisés.

Il est grand temps d’informer sur le drame apocalyptique qui se joue au Tchad et dans la sous région par les milices armées de Déby Itno. Il est aussi grand temps de briser le mûr de silence imposé aux tchadiens par Idriss Déby .

Doki warou Mahamat

1902 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article