Les inspecteurs nommés sur proposition de Senoussi ont prêté serment lundi dernier, en dépit des constats faits par le ministère public sur certains inspecteurs poursuivis pour détournement des deniers publics, et dont les dossiers sont pendants devant les juridictions ordinaires, cela malgré la lettre du procureur général pour récuser le serment à ces faussaires. Samir Adam un autre faussaire à décidé certainement avec lune certaine bénédiction pour faire prêter serment aux nouveaux inspecteurs. Voici le Tchad que certains veulent faire comprendre de sa volonté de transparence et d’intégrité. Des voleurs impunis vont se charger de contrôler d’autres voleurs ayant détourné les biens de l’état. Avec un tel comportement, à quel résultat doit-on arriver ? Dommage. Le système actuel au Tchad prouve aux yeux du monde entier qu’il n’y a pas de la place pour des personnes de bonne probité morale. Pour se hisser à un poste de responsabilité, il faut montrer que vous êtes un voleur et vous êtes récompensé. Avec une telle image, on veut se présenter devant des partenaires à Paris afin de chercher des financements pour le Tchad demain…

 

Tchadanthropus-tribune

 

2206 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article