Environ 60 milliards de FCFA recouvrés par l’Inspection générale d’État. Depuis le Maroc, Senoussi Mahamat Ali est connu pour la publicité de sa personne. Il cherche à s’étaler là ou ses prédécesseurs ont été humbles. Le travail dont les résultats sont étalés ici au grand jour est à mettre sur le compte de Mrs Oumar Gadji et Oumar Abouna. Si l’IGE doit être vu comme une institution, les précédents responsables doivent être cités, mais pas en faire un laurier avec une sortie en point de presse. 60 milliards de FCFA recouvrés par l’IGE sont une bonne chose. Les voleurs et autres trafiquants doivent être remis à la justice, emprisonnés et radiés de toute fonction. Mais il faut aller jusqu’au bout, jusqu’aux dignitaires hauts placés proches du régime que personne n’ose leur porter l’index. Les amis de Senoussi Mahamat Ali, ceux qui ont construit sa personne doivent aussi répondre devant les juridictions de l’État. Il ne suffit pas de courir derrière des menus fretins. C’est seulement à cette image que nos compatriotes commenceront à prendre confiance, pas en amusant la galerie par une conférence de presse. Autre chose, qu’a fait Senoussi Mahamat Ali des tracteurs volés par sa belle mère Mariam Attahir, ladite maire de la ville de N’Djamena ? Elle s’y trouve aussi dans le lot des 60 milliards de FCFA ? Si oui que fait-elle encore à la mairie de N’Djamena ?… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1670 Vues

  • Le Tchad doit, en extrême urgence, récupérer les milliards de nos francs volés. Deux tracteurs dissimulés, c’est un non événement par rapport aux biens du peuple tchadien confisqués par la mafia opérant sous le couvert des Institutions de la République.

    Le peuple se souvient encore de la fameuse mission Cobra qui recouvrait quelques millions de francs, bien en deçà des frais de missions!

    Commentaire par Tchad le 21 juillet 2017 à 3 h 13 min