La section syndicale de la direction des impôts, à l’issue de l’Assemblée générale extraordinaire du 05 juin, a entamé une grève de trois jours à compter du 6 juin 2023.

 

Selon Mahamat Hassan Aguid, président de la section syndicale des impôts, ils réclament l’amélioration des meilleures conditions de vie et de travail.

 

“Nos revendications datent de plusieurs mois déjà. Malheureusement, nous constatons un mutisme du côté de la hiérarchie. Après notre assemblée générale en avril dernier, nous avons émis un préavis de grève. Mais jusqu’à là sans succès”, dit-il.

 

Pour lui, la hiérarchie n’a pas la volonté de dialoguer avec les agents de différentes directions pour sortir de crise.

 

“Nous avons eu des rencontres avec le directeur des impôts, nous avons expliqué nos doléances de long en large, mais toujours, silence radio de leur part”, regrette-t-il.

 

Le sens d’écoute manque, et donc nous aimerions qu’on puisse nous écouter et qu’on puisse dialoguer et négocier et voir quels sont les points de revendications à prendre en compte et voir en suite ce qu’il y a lieu de faire, suggère Mahamat Hassan Aguid

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info 

1511 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire