De sources concordantes, un autre incendie qui serait d’origine inconnue a fait d’énormes dégâts aux environs de la ville de Faya-Largeau. Cet incendie identifié dans la localité de Houchouma a ravagé plusieurs palmiers dattiers, et il a détruit plusieurs jardins appartenant aux particuliers.

Depuis plusieurs mois, les palmeraies du nord du pays subissent des incendies qui ne sont pas encore identifiés, et cela cause de véritables problèmes aux habitants qui n’ont que ces biens pour amorcer un commerce et faire vivre des familles.

La préfète du département de Borkou, Hadjé Haoua Hassanido, accompagnée de son staff a effectué une visite pour constater de visu les dégâts et compatir avec les victimes, sans plus. Elle aurait en coopération avec les services militaires chercher à savoir les origines de ces incendies qui déciment continuellement le Borkou, le Tibesti et l’Ennedi.

Au-delà des constats il faut que l’État débloque des moyens financiers et matériels pour venir en aide à la population. Aucun membre du gouvernement ne s’est déplacé sur place pour compatir avec la population, moins encore que le gouvernement se soucie des facteurs écologiques détruits par les incendies.

Tchadanthropus-tribune

209 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article