Un Imam de la mosquée de Mardjan Daffack Dambolaye dans le 3e arrondissement de la capitale N’Djamena a eu son salut grâce à la mobilisation de la population de son quartier.

En effet, ledit imam aurait fait des prédications le vendredi dernier fustigeant les comportements injustes de certains citoyens qui se comportent comme s’ils étaient au-dessus des lois. L’imam a interpellé les autorités de dire le droit et de ne pas couvrir les siens. Une sortie qui lui a valu une convocation au commissariat du 3e arrondissement. Quand les policiers étaient venus chercher l’imam au commissariat, la population du quartier a fait un cordon et un sin tin devant le commissariat exigeant sa libération.

Une fois de plus, les Tchadiens commencent par comprendre que l’union fait la force et face à toute sorte d’oppression, quand un peuple est déterminé, il peut revendiquer ses droits.

C’est ainsi que l’imam a été libéré sous la pression de la population qui attendait devant le commissariat.

Tchadanthropus-tribune

1891 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article