« les eaux du Chari ne cessent de monter », constate le président Mahamat Idriss Deby Itno. Le président de la transition Mahamat Idriss Deby a effectué ce 23 octobre un survol aérien de la capitale, à bord d’un hélicoptère, pour constater les dégâts des inondations. Il a ensuite fait le tour des sites des sinistrés, informe la Présidence.

« Les eaux du Chari ne cessent de monter. Les digues tiennent difficilement, elles cèdent par endroit. J’ai pu mesurer ce matin l’ampleur des inondations », a déclaré Mahamat Idriss Deby.

Le président se félicite de la réponse du gouvernement et de ses partenaires, mais estime qu’il faut « intensifier nos efforts afin de soulager les souffrances de nos compatriotes sinistrés ».

Le gouvernement est « instruit à l’effet de rechercher des solutions durables pour que nous ne vivions pas des telles situations dans l’avenir ».

Les inondations ont fait au moins 52.000 sinistrés à N’Djamena, selon les rapports humanitaires.

Tchadanthropus-tribune

620 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire