La rédaction avait fait observer que les projets donnés à Amdjaress pour sa voirie peuvent attendre, car la priorité actuellement est ailleurs. Il y a des régions au Tchad, dont N’Djamena la capitale et sa périphérie subissent des inondations sans pareil. Il y a urgence.

Selon nos informations, après avoir englouti tous les champs, les eaux de crue menacent les villages Malo 1 et 2 ainsi que Karkam Banisset. Pour contrer une éventuelle inondation de ces villages, les habitants des villages Amoudal Sougourra, Hidjelidjé, tous voisins aux villages menacés se sont joints hier à ceux de Malo pour leur prêter main forte en construisant des barrages et des digues.

Un habitant indique que pendant la nuit, la pression des eaux est très forte, ce qui a obligé les habitants à instaurer une permanence pour veiller à l’envahissement d’habitations par les eaux.

Depuis plusieurs semaines, la population à N’Djamena et ses environs vivent un calvaire sans égal alors que le secours de l’État se fait par bribe et atermoiements. La population ne sent pas l’engouement du pouvoir public par rapport à ses souffrances, tout cela sans compter les maladies qui surgissent après les crues.

Tchadanthropus-tribune

626 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article