La campagne de plaidoyer pour l’accès des femmes et jeunes à la terre et aux moyens de production pour un Tchad sans faim est lancée ce vendredi 23 décembre 2022 à la maison de la femme. C’est le ministre de l’Aménagement du territoire, Mahamat Assileck Halata qui a ouvert les travaux.

Cette campagne nationale vise à sensibiliser et engager l’opinion publique et obtenir l’engagement des autorités publiques, administratives et traditionnelles en faveur de l’accès des femmes et des jeunes à la terre et aux moyens de production qui demeure un souci majeur pour cette couche.

Dedeuou Yahiya, Directeur pays d’Oxfam au Tchad dit que cette campagne s’inscrit dans le cadre de la convention de l’accès à la terre et la sécurisation des droits fonciers des femmes et jeunes et surtout la promotion publique en renforçant la sécurité alimentaire.

Quelques recommandations ont été formulées allant de l’exécution des résolutions prises au dialogue national inclusif sur les droits fonciers. Des recommandations qui sont entre autre, l’octroi des terres aux femmes et jeunes ; l’implication des autorités administratives et coutumières dans la sécurisation des terres et bien d’autres.

Le ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et de l’Urbanisme Mahamat Assileck Halata,  rassure les initiateurs du projet qu’il  veillera personnellement pour que les femmes et les jeunes soient priorisés en ce qui concerne l’accès à la terre, tant dans le milieu urbain que dans le milieu rural”.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad Info

2581 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire