Ce soir aux environs de 19 heures 10 min, les forces de défense et de sécurité ont créé une vraie panique au sein de la population sur l’axe avenue Mobutu.

Selon la source un militaire en faction a tiré à bout portant avec son arme sur un de ses collègues, le tuant sur le coup. La victime aurait succombé sur le champ. Il aurait reçu 3 balles, deux sur la poitrine et une sur la tête.

Aucune raison tangible ne fut évoquée en dehors d’un désaccord de point de vue qui a généré une dispute, et qui a conduit à ce dérapage.

L’assassin aurait fui après son forfait, escaladant le mur du lycée technique commercial, devant le regard médusé de ses collègues. Plusieurs témoins de la scène sont traumatisés par la situation.

Les autorités devraient garantir la sécurité des citoyens et mettre de l’ordre au sein des forces de défense et de sécurité, sans cela le pays ne peut aspirer à une quiétude normale.

Tchadanthropus-tribune

937 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire