Selon nos sources, la gendarmerie nationale a présenté ce matin à la presse des présumés malfrats, des armes de différents calibres, de la drogue et des motocyclettes.

Ce sont au total 18 présumés malfrats qui ont été présentés à la légion de la gendarmerie, parmi lesquels, des trafiquants de drogue, vendeurs d’armes, spécialistes de vol à l’arrachée de sacs et téléphones de femmes, et des éléments de Boko Haram.  Ceux-ci sont arrêtés suite à une enquête menée par le service de renseignement de la gendarmerie nationale.

13 armes de tout calibre, plusieurs cartons et sacs contenant de boissons frelatées, et une quantité importante de drogue ont été également présentés à la presse.

Le 6e substitut du Procureur de la République, ABDRAMANE AHMAT ATIM, tout en saluant l’effort de la gendarmerie dans la lutte contre le grand banditisme indique que tous ces présumés malfrats seront jugés et condamnés conformément aux textes en vigueur.

Suivant les mêmes élans que la gendarmerie fasse la lumière en acceptant de dire la vérité sur l’assassinat des 44 présumés Boko-Haram dans les cellules de la légion de la gendarmerie à N’Djamena.

Tchadanthropus-tribune

491 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article