Le collectif des diplômés tchadiens des Ecoles nationales d’administration et de magistrature du Cameroun, du Niger et du Togo (ENAM) fustige le « silence » du ministère de la Fonction publique face à l’instruction du Président de la République relative à leur intégration.

 

Le collectif des diplômés tchadiens des Ecoles nationales d’Administration et de Magistrature du Cameroun, du Niger et du Togo (ENAM) exprime sa désolation  contre le ministère de la Fonction publique quant à son intégration qui tardent . Selon le président de ce collectif, Djibrine Mahamat Abakar, en date du 17 mars 2022, le Collectif des diplômés tchadiens des Ecoles nationales d’Administration et de Magistrature (ENAM) de l’extérieur a introduit une fiche à l’attention de du Président de la République demandant l’intégration de tous les lauréats des ENAM du Cameroun, du Niger et du Togo.

 

Le 18 mars 2022, la Présidence de la République a instruit le ministère de la Fonction publique pour l’intégration, a fait savoir le président, Djibrine Mahamat Abakar. Il explique qu’une autre note a été envoyée au ministère de la Fonction publique pour l’intégration des diplômés du collectif à la Fonction Publique sur le quota de 5000 jeunes pour l’exercice budgétaire 2022. Le collectif dit avoir fait des démarches et suivi auprès du ministère en charge d’intégration à la Fonction publique mais en vain. « Toutes correspondances adressées à cet effet de même que la question de l’instruction et l’application de cette dernière étaient posées mais nous observons un silence radio et cela à chaque action », relate le président du collectif. “S’agit-il du mépris envers les énarques ? De la discrimination ou simplement de la négligence envers ceux qui sont bien placé pour travailler dans l’administration tchadienne et surtout formés à cet effet?” S’interroge le collectif.

 

Le Collectif interpelle le ministère de la Fonction publique à exécuter les instructions du chef de l’Etat en leur faveur.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2243 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire