De sources bien informées, sur instruction du DG de l’ANS (Ismaat), plusieurs personnes seraient arrêtées pour intelligence avec un groupe de l’opposition tchadienne basée en Libye et au nord Darfour. Selon la même source, 26 personnes (Zaghawa et arabe) seraient interpelées, interrogées et torturées depuis le dimanche 21 et le lundi 22 mai 2017. Ces arrestations font suite aux diverses rumeurs qui indiquent qu’une force de l’opposition armée aurait pu introduire un commando dans la région d’Amdjaress afin de kidnapper Idriss Déby en villégiature dans son village. Depuis quelques temps, la psychose gagne le régime MPS qui ne lésine pas sur la brutalité pour faire taire toute voix de contestation… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1875 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article