Comme par le passé, pendant le règne d’Idriss Déby, deux militaires français circulant à bord d’un véhicule portant l’immatriculation de l’armée filment le siège de la télévision nationale. Ces militaires ont ensuite continué leur chemin à bord du véhicule tout en filmant discrètement la direction générale de la police nationale, la présidence des Itno, et la garnison militaire avant de continuer leur chemin vers les quartiers sud de la capitale.

Selon nos correspondants, le véhicule de ces militaires a continué sa route, filmant tout sur son passage, y compris des sites classés stratégiques. Le reporter d’un confrère à pu les suivre discrètement.

Cet incident s’est déroulé il y a deux ans, entrainant un tir des gardes de la DGSSIE quand des militaires français filmaient des sites stratégiques y compris le palais rose considéré comme le siège des Itno. Aucune autorité n’a cependant pu interpeller ces militaires français qui se considèrent en terrain conquis. Nulle n’ignore le but de cette identification des sites, mais les autorités tchadiennes doivent chercher à comprendre le motif de ce comportement… Sauf si elles sont au courant, et font profil bas.

Tchadanthropus-tribune

1489 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire