Les leaders du parti Les Transformateurs ont prévu ce 23 décembre d’organiser une marche pacifique dite ‘marche des leaders pour la justice’ à Ndjamena et dans les provinces du pays.

Dans un communiqué publié hier, le ministère de la Sécurité publique et de l’Immigration interdit cette marche pour motif de la pandémie à coronavirus alors qu’au sein du MPS les rassemblements sont permis. Depuis plusieurs semaines, Idriss Déby sillonne les régions du pays rassemblant des milliers de gens sans qu’aune interdiction ou allusion au coronavirus n’est faite. Mais dès qu’il s’agit d’une manifestation de l’opposition, la dictature avance le mobile du Covid-19. Cela est intolérable et frustre tout tchadien dans l’exercice de ses droits à la libre expression, et à la démocratie.

Interrogé, Dr Succès Masra, président des Transformateurs précise qu’il a envoyé une lettre d’information au ministère de la Sécurité et non une demande d’autorisation de marche.

Le gouvernement d’Idriss Déby doit laisser les Tchadiens s’exprimer.

Tchadanthropus-tribune

1195 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire