Cette baisse drastique des prix concourt à la réduction de la fracture numérique et ouvrira la voie à des millions de jeunes tchadiens curieux et impatient de s’ouvrir au monde. Ils pourront échanger avec l’univers, raconter à la planète le Tchad, ses valeurs, ses potentialités, ses cultures, ses richesses, etc.

Le directeur général d’Airtel Tchad reconnait que « ces avancements coïncident également avec le cri que nos valeureux clients ont poussé matin et soir à l’égard de l’opérateur que nous sommes. Ils ont manifesté leur envie de voir un changement aussi bien en termes de voix, mais aussi en termes d’internet. Et Airtel a été sensible face à ses valeureux clients. Raison pour laquelle, en tant que comité de direction et partenaire stratégique de cette nation, nous avons décidé d’accompagner nos clients tout en prenant en compte leurs cris.»

Pour rappel, la semaine de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance économique qui s’est achevée le 5 octobre a contribué à amplifier les cris des citoyens tchadiens. Lors des préparatifs de cette semaine, les différents acteurs du secteur privé sont revenus dans leurs rapports sur le coût exorbitant d’internet qui « était » l’un des plus élevés en Afrique. Lors de la clôture de cet évènement, à la lecture des recommandations celle appelant à la baisse du prix de la connexion internet a été fortement applaudie par l’assemblée. En optant pour ce virage numérique, Airtel Tchad vient par ce geste de poser la première action concrète de la relance économique que nous appelons de tous nos vœux.

1053 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article