Coût d’internet au Tchad reste toujours dans l’impasse alors que les jeunes patriotes s’engagent à lutter pour le rabais du coût d’internet. Dans le monde moderne l’Internet prend le cap dans toutes les sociétés, C’est grâce à l’internet que la population arrive à travailler, soutenir, communiquer, savoir, créer etc.… mais au Tchad, l’internet devient de l’or. Je demande à Airtel et Moov Africa Tchad, et le gouvernement de baisser le coût d’internet à un prix favorable à toutes les classes de la société Tchadienne et pour que tout le monde puisse y avoir accès. De nombreux clients se plaignent du coût de l’internet par rapport à d’autres pays africains.

Chers compatriotes, chers dirigeants Moov Africa et Airtel, avant qu’il ne soit pas trop tard, il faut résoudre l’équation de la cherté internet et le coût d’appel.

Alors, que le ministre des Postes de l’Économie Numérique prenne ses responsabilités.

  • Les forfaits internet sont chers ;
  • Les appels sont chers ;
  • Les SMS sont chers ;
  • La connexion internet est mauvaise ;
  • Le réseau est médiocre ;
  • Le service client est négligeant.

Nous le jeunes On n’a pas un problème avec Moov Africa ni Airtel ni quoi que ça soit, on réclame juste nôtre droit et on veut vivre comme les autres.  Le monde d’aujourd’hui tout est devenu technologique. C’est grâce à l’internet que la population arrive à travailler, soutenir, communiquer, etc…

Nous voulons qu’un giga soit en moins de 500 FCFA.

Nous avons parlé avant et nous ne nous arrêtons pas jusqu’à ce que nous atteignions le but, les réseaux d’Airtel et Tigo doivent quitter notre pays un point-barre.

Nous ne pourrons pas continuer à payer vos prix élevés, qui ne conviennent pas aux pauvres citoyens.  Assez, sortez de notre pays.

En regardant le réseau du Cameroun, du Soudan, du Nigeria et autres, c’est très différents qu’ici au Tchad. Eux ils regardent la situation de leurs clients qui s’occupent d’eux avec bienveillance, mais au Tchad on voit exactement le contraire.

Nous voulons que d’autres réseaux viennent concurrencer ces réseaux qui sont impitoyables envers notre peuple.  C’est pourquoi nous réclamons dès maintenant. Il faut remédier l’affaire dès maintenant le Gouvernement ne veut plus réagir sur ce marasme.  La jeunesse continue toujours à lutter.   Est-il possible pour ce pays de développer sans l’honneur et la participation de la jeunesse ? Non plus il faut le mettre et répondre à leur préoccupation.  Je me demande est ce que le Président de Transition Mahamat Idriss Déby Itno sait ce que ce deux Compagnies qu’ils ne veulent plus réduire leur coût d’appel et la connexion ? Lançons ensemble une réaction inédite pour montrer nos colères vers ces Compagnies de téléphonie mobile.  Il est temps de dire sur ce qu’ils font. Ça fait longtemps que la jeunesse tchadienne se plaignent mais rien n’a a été pris en compte. Il est très important de trouver une solution pour que les jeunes innovent et travaillent ensemble pour remédier ce problème.

Je lance une sonnette d’alarme à tous les jeunes à mobiliser une envergure nationale pour exprimer leur mécontentement.

Ali Nouradine Seid

985 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire