Le nouveau président de transition a fait un discours dense sur des projets de politique générale. Il a repris en chœur ce que l’ensemble des participants au DNIS ont évoqué.

D’abord, la sécurité.

Il a promis d’inscrire comme priorité le problème de sécurité et de coupeurs de routes. Une solution aux problèmes intercommunautaires, notamment le sort des agriculteurs et éleveurs.

Infrastructures

Mahamat Idriss Deby a promis que tous les projets à l’arrêt vont redémarrer. Une relance économique avec l’assainissement du monde des affaires avec un partenariat public privé. Une construction de 75 km de routes bitumées dans la capitale, ensuite soulager l’ensemble de la population qui souffre de l’inondation. Plusieurs routes seront construites entre les villes dans le monde rural en désenclavant les provinces.

La santé, l’éducation seront au centre de ses priorités.

La corruption, les détournements, les mauvaises manières qui créent l’injustice sociale seront combattus sévèrement.

La jeunesse

Une adresse particulière pour les jeunes « Je fais partie de vous, je suis vous, je ferais une tournée dans toutes les provinces du pays pour discuter avec vous sans filtres ».

La femme tchadienne est espérance…

La femme tchadienne, vous êtes nos mères, nos sœurs, rien ne peut se faire sans vous. Sans la femme, l’homme ne peut déterminer son progrès. Vous êtes notre espérance. « L’espérance c’est l’autre nom de la femme », nous allons créer les conditions pour son développement.

Enfin le défi sécuritaire

Comme hier au Mali et au Niger, le terrorisme régional et continental est un fléau. Nous allons combattre le terrorisme au Sahel et dans le lac-Tchad.

La mise en garde diplomatique

La souveraineté du Tchad doit être appréciée et respecter à sa juste valeur comme exprimée au dialogue national inclusif et souverain.

Et il termine, en remerciant les partenaires techniques et financiers.

Tchadanthropus-tribune

841 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire