Très tôt dans la journée de mardi 08 septembre 2020 la télévision israélienne sur satellite I24 dans ses breaking News laissaient fuiter qu’une délégation tchadienne était arrivée la veille en Israël pour une rencontre bilatérale. Dans la foulée, les services du 1er ministre Netanyahou faisaient sortir un communiqué laissant entendre que le 1er ministre israélien et le dircab adjoint Abdelkerim Idriss Déby accompagné du DG de l’ANS Kogri Ahmed ont eu un entretien axé sur l’ouverture des représentations diplomatiques commune, et que celle du Tchad pourrait s’ouvrir avec une résidence à Jérusalem.

Cette possibilité d’ouverture de l’ambassade du Tchad avec résidence Jérusalem est combattue par plusieurs États qui reprochent à Israël de chercher absolument à mettre l’entité palestinienne en minorité dans cette ville considérée par plusieurs religions comme sacrée, et ne peut être la capitale politique du monde juif.

D’après nos sources auprès de I24, les deux délégations ont aussi discuté des renforcements des relations entre les deux pays sur les domaines touchant la sécurité, la lutte contre le terrorisme, les renseignements d’État et l’agriculture.

Si du côté tchadien on semble mettre en avant l’expertise d’Israël dans le monde agro rural et l’agriculture dans le désert, c’est plutôt sur l’aspect sécuritaire et des renseignements que le Tchad reste plus vorace. Malgré des moyens technologiques de pointes installés pour écouter et traquer les Tchadiens, l’opposition et la société civile, le régime d’Idriss Déby met son dévolu sur les dernières technologies sécuritaires d’écoutes et de traques. Le régime tchadien veut coute que coute museler son opposition et les activistes qui continuent de mettre à nu les méthodes manu militari du régime en place, et continuer dans la dictature implacable qui lui sied.

Décidément avec Israël aucune coopération axée sur le développement du peuple tchadien n’est mise en avant.

En 2006/2007/2008, le régime Déby avait collaborer avec Israël en lui achetant des armes de guerre. Ces mitrailleuses ont été équipées par la DGSSIE, troupe d’élite, garde présidentielle de Déby. Contre les rebelles menaçants, des blindés ont été commandés pour combattre les mouvements politico-militaires. Puis officieusement, la coopération avec ce pays s’est accentuée dans le domaine des renseignements. Des experts israéliens sont aperçus à N’Djamena dans les bâtiments de l’ANS.

Dernièrement, Idriss Déby surprend son monde, mais avec l’aval des Français, il fonce vers Israël pour rétablir officiellement les relations entre le Tchad et Israël. En vérité, à cette époque, les réseaux sociaux ont radicalement changé le monde de l’information, et l’utilisation qu’en font nos compatriotes inquiétés le pouvoir en 1er lieu d’autant plus que la parole commence par se libérer y compris dans la communauté de Déby rompant du coup la solidarité tacite qui s’y est installée.

Si Déby est venu en Israël ce n’est pas pour chercher des moyens de développement pour le Tchad, mais pour sécuriser son pouvoir et démasquer ceux de l’intérieur qui informent l’extérieur et l’opposition. Entretemps beaucoup de choses ont été mises en place. Beaucoup d’installation sécuritaire aussi.

Aujourd’hui rien n’a changé. La demande du régime Déby est la même, sécurité, encore la sécurité, et toujours la sécurité. Sauf du côté israélien la réciproque est de mise, on vous fournit tout ce que vous voulez tant que vous nous payer, en plus de l’installation de votre nouvelle ambassade à Jérusalem.

Tchadanthropus-tribune

1452 Vues

  • Devant ALLAH je connais pas ma place mais j’ai espoir plus que ne croient ceux qui me combattent ou combattent mes idées et ma position . Deby et son valet zélé de l’ANS ont poussé leur perfidie très très loin. ALLAH LE MEILLEUR ALLIÉ DES CROYANTS,SI J’AI UNE PLACE AGRÉE AUPRÈS DE TOI ,FAIT QUE DEBY ET SES COMPLICES SOIENT UN EXEMPLE POUR LA POSTÉRITÉ ET FAIT QUE CE PAYS SOIT DANS LA MAIN DE CEUX QUE TU AGRÉE. AMINE.

    Commentaire par Hassane Touka dit Hassani le 11 septembre 2020 à 22 h 35 min