Dans son traditionnel discours du Nouvel An, Idriss Deby Itno a mis un accent particulier sur la politique d’emploi envers la jeunesse tchadienne. Ce qui a été bien accueilli par les jeunes tchadiens qui n’attendent que cela, suivi bien sûr des concrétisations qui viendront sûrement.

À côté de cela, il y a des dirigeants d’entreprise au Tchad qui font ce qu’ils veulent, en supprimant des emplois à tout va, mettant ainsi en danger sinon en échec ce que prévoit de faire le gouvernement tchadien et le président de la République. L’exemple le plus parfait est les remerciements massifs qui ont été faits par la raffinerie de Djarmaya.

Nous sommes plus que consternés par cette situation. Les dirigeants de certaines entreprises transforment les politiques d’emploi de l’État tchadien en des simagrées, nous avons le sentiment d’être trompés, et nous connaissons les responsables, heureusement. Pour l’instant notre lettre envoyée à la Présidence de la République n’a pas encore eu de réponse, nous espérons que la Présidence et les élus du peuple feront le nécessaire pour défendre le bien, le juste et les honnêtes gens remerciés.

Tchadanthropus-tribune

667 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article