Même un voleur a des droits dans une république. Si nous sommes dans une république, nul ne peut faire justice par soi-même. La loi de la jungle ne s’applique point en démocratie. Mais hélas, ce qui nous ai servi ces derniers temps ressemble plus à la jungle qu’une société où des lois peuvent être exercées.

L’information qui nous a été envoyée est une audio, où on entend un compatriote affirmer en langue locale que le sieur Saley Déby aurait tiré sur des citoyens parce qu’il les a trouvés dans sa propriété.

C’est n’est pas à nous d’établir les faits. Nous sommes des lanceurs d’alerte, et notre rôle est d’informer et dénoncer. C’est à la justice et aux lois de la république de légiférer. Si ce que dit cet homme est vrai, le sieur Saley Déby doit être interpelé parce qu’il y aurait mort d’homme. Son statut du frère de président ne doit pas l’absoudre à la loi. Il doit être entendu par la police judiciaire et présenter à un juge comme tout autre citoyen de ce pays. Mais entendre dire par la voix de celui qui parle dans cet audio que même les forces de l’ordre ne se sont pas manifestées est abject et intolérable.

À chacun de se faire son opinion, mais trop d’impunité dans notre pays pour les proches du clan commence par énerver tout le monde, et attention au jour où le verre sera trop plein.

Vrai ou faux que justice soit rendue et que la police joue pleinement son rôle, sauf si Saley Déby est au-dessus de la loi.

Tchadanthropus-tribune

5936 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article