De source concordante, des personnes arrêtées et gardées à vue depuis 2 jours suite à la publication sur les réseaux sociaux d’un faux rapport incriminant les autorités du ministère de la Fonction publique, surtout le ministre de la Fonction publique en personne concernant la gestion des recrutements des agents.

Selon nos informations, les personnes arrêtées appartiennent à un réseau qui opère à Ngueli dans la commune du 9e arrondissement. Ce réseau qui se livre aux faux se sert de matériel informatique pour produire de faux documents entre autres diplôme, acte de reversements, reclassement à la fonction et autres documents comme le rapport incriminant le ministre de la Fonction au profit de leurs clients.

Des informations de sources proches de la police confirment l’interpellation de ces présumés auteurs de faux. Elles précisent que les personnes arrêtées sont gardées à la coordination de la police où elles sont en train d’être auditionnées.

Tchadanthropus-tribune

296 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire