Me Benjamin Mamgodibaye, avocat au barreau du Tchad, a déposé ce lundi, une plainte auprès du Procureur général près la cour d’appel de N’Djamena, contre le secrétaire d’État à la santé publique et à la Solidarité nationale, Dr Djiddi Ali Sougoudi. L’avocat porte plainte contre Dr Djiddi pour “injure publique”.

Pour rappel, le Secrétaire d’État à la Santé publique et à la Solidarité nationale, Dr Djiddi Ali Sougoudi avait fait une publication sur son compte Facebook où il a traité de mouton, des milliers de personnes “qui ont cru que confiner N’Djaména c’est confiner sa population”, avant d’ajouter qu’il faut juste savoir faire le ”moins de con”.

Selon Me Benjamin, il en résulte deux mots : “mouton et con qui constituent des injures à mon égard, car j’ai compris que confinement n’est pas seulement une rigueur dans le respect des mesures de port de masque, de distanciation et d’évitement des attroupements, mais une interdiction de déplacement pour éviter la propagation de la pandémie de covid-19″.

Pour l’Avocat, c’est une injure parce que “d’abord le mouton est un animal. Or il existe une très grande différence entre les hommes et les animaux. Les animaux sont dirigés et gouvernés par la nature, moyennant un instinct. Ce qui excelle en nous, qui nous fait Homme, et nous distingue essentiellement de la bête, c’est l’esprit ou la raison”. Il poursuit en disant “qualifier un homme de mouton, c’est dire de l’être humain, un être dépourvu de raison, de réflexion et de discernement. Bref, il est bête, stupide et idiot”.

À travers cette plainte, Me Benjamin, qui a pour Conseil Me Mognan Kembetiade et Me Max Loalngar, tous deux avocats au Barreau du Tchad, souhaite qu’une enquête soit ouverte et que le Secrétaire d’État à la Santé publique, Dr Djiddi Ali soit appréhendé et jugé conformément à la loi.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

521 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire