Le chargé des relations publiques de la convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme a été auditionné ce matin par la police judiciaire pour diffamation.

Après trois heures d’interrogatoire, Khalid Daoud est rentré chez lui, mais sera encore réentendu.

Khalid Daoud, chargé de relations publiques et de programme de la Convention tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme CTDDH a été auditionné à la coordination de la police judiciaire pour diffamation suite à une plainte pour diffamation de Ahmat Hassaballah ancien membre de la Convention tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme.

Selon nos informations, Ahmat Hassaballah qualifie de diffamatoires les informations publiées par le blogueur tchadien résident en France Makaila Nguebla et relayé par Khalid Daoud sur sa page Facebook en aout dernier.

Tous ces cabales cherchent à museler les cadres de la CTDDH qui demeurent virulents contre le régime. Nous sommes mêmes à penser que le régime Déby cherche coute à coute à casser la CTDDH. Il leur faut n’importe quel autre subterfuge pour sanctionner les membres de la CTDDH

Affaire à suivre.

Tchadanthropus-tribune

497 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article