Depuis quelques jours, des informations accablantes concernant la vie carcérale des prisonniers à l’intérieur de la prison de Klessoum a choqué plusieurs de nos compatriotes, qui demandent inlassablement de demander au ministre de la Justice Mahamat Ahamat Alhabbo de diligenter une enquête dans les prisons pour voir de visu le traitement inhumain infligé aux prisonniers qui sont sous alimenter, et qui manquent gravement d’hygiène.

Aucun Tchadien n’a oublié la prise de parole fort prometteuse lors de la prise de fonction du ministre de la Justice. Ces mots, et le discours fort éloquents de Mr Alhabbo, résonnent encore dans plusieurs têtes. L’esprit frustré des Tchadiens face à l’injustice avait trouvé en ces mots le réconfort d’un homme venu rétablir la justice, mais hélas, c’est sous son ministère que le constat dégradant est perçu. « No Justice, No Peace » avait dit lui-même de la formule anglaise.

Aujourd’hui les Tchadiens demandent au ministre de la Justice de prendre ses responsabilités face aux régisseurs voleurs, et face à l’image dégradée des prisonniers au-delà du facteur droits de l’homme.

Tchadanthropus-tribune

440 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire