Le ministre de la Justice et des Droits Humains Mahamat Ahmat Alhabo a rappelé  dans un communiqué rendu public ce vendredi 04 Aout 2023 les magistrats,  que conformément aux dispositions de l’ordonnance portant statut de la magistrature, ‘’ les magistrats sont astreints de rester à leur poste et accomplir les devoirs de leurs charges’’.

Mahamat Ahmat Alhabo  précise ensuite que les traitements et autres avantages dont  bénéficient les magistrats  conformément aux dispositions de l’article 33 du statut sont la contrepartie du travail qu’ils  effectuent.

Le garde des sceaux de poursuivre  que : « l’article 3 de lo loi n°1/PR/2013 du 17 juin 2013 dispose que « la permanence et la continuité du service de la justice demeurent toujours assurées ».

Il  demande à cet effet à tous les magistrats en grève il y’a deux mois de prendre conscience de la situation et de reprendre les activités.

De tout ce qui précède, poursuit le communiqué, les services techniques compétents se verront dans l’obligation de suspendre les traitements et autres avantages de ceux qui bloquent délibérément le fonctionnement des services publics de la Justice.

Mbailassem Emmanuel

Le Tchadanthropus-tribune

1361 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire