Le président de transition Mahamat Idriss Deby a gracié 110 citoyens arrêtés lors des événements du 20 octobre 2022. Ces manifestants sont condamnés par la justice. Ce jour du 17 juillet 2023 Ils bénéficient de la grâce présidentielle, selon un décret signé par le président de transition, chef de l’état.

Tchadanthropus-tribune

1280 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire