Les évasions des prisonniers de la prison d’Amsinéné auraient vexé au 1er point Idriss Déby et par ricochet son garde de sceau Djimet Arabi.

Les régisseurs qui régentent la vie en milieu carcéral sont pour la plupart des corrompus, et ils font affaire avec les prisonniers afin « de leur vendre l’oxygène ». Il suffit de payer entre 5000 à 15 000 FCFA pour que votre situation en cellule change. Même les gendarmes en faction gouttent à la corruption, car le soir ils font des affaires avec certains prisonniers en les raccompagnant pour aller dormir à leur domicile avant que certains ne se pointent au petit matin avant le contrôle d’effectif.

Si le problème est diablement connu même par les autorités, c’est la fuite de deux individus dont l’un avait tirer sur les gendarmes avec une arme de guerre qui a fini par énerver Djimet Arabi et son président. De grandes décisions devraient être prises juste après le retour de deuil de Djimet Arabi venu à Angers pour les funérailles de sa grande sœur.

Tchadanthropus-tribune

588 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article