Comment peut-on expliquer au peuple tchadien qu’un dealer, un repris de justice qui ne consomme même pas sa condamnation de prison, vient d’être nommé secrétaire permanent à la commission nationale d’accueil de réinsertion des réfugiés et des rapatriés (CNARR) en remplacement de Mahamoud Mahamat Acyl, un autre indéfendable du système.

Souleyman Mahamat Délio est nommé à ce poste parce qu’il est parent aux proches du pouvoir, avec un père général dans l’armée et parent à feu Idriss Déby. Cet individu a été jugé dans le cadre de trafic de drogue dont la direction des douanes et l’ANS avaient saisi.

« Le Général Tougout Abo Soulo, directeur d’exploitation de l’Agence Nationale de Sécurité (ANS), Souleymane Mahamat Délio, chef de service administratif et financier de l’ANS, ont été condamnés à 10 ans de prison avec 50 000 dollars américains d’amende chacun »,

Des peines de prison pour plusieurs années non purgées et voilà il est nommé à un poste de responsabilité.

Qu’en pensent les Tchadiens ?

Arrogance, impunité, insulte ? En tout cas il est le seul à prendre ses responsabilités à un moment, face à ces genres de méthodes que lui impose le pouvoir en place.

Lire ce lien : https://www.aa.com.tr/fr/afrique/tchad-des-officiers-condamn%C3%A9s-dans-une-affaires-de-trafic-de-drogue/1922173

Tchadanthropus-tribune

1299 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire