Le ministre de la justice Mahamat Ahmat Alhabo –  » Aucun manifestant Pacifique ne doit être arrêté, ni poursuivi, je ferais appliquer la justice sur toute l’étendue du territoire. Tous les prisonniers politiques détenus illégalement doivent être libérés sans conditions, y compris Baradine Berdeï. Nous devons appliquer la loi pour rendre la justice indépendante. Déclare-t-il.

Et en Fin  » Je voudrais demander aux médias ici présents de relayer mon message que voici, je voudrais demander aux populations, au groupe d’influence, au faiseur de décision, à mes amis, à mes parents de s’abstenir de venir à la chancellerie solliciter une quelconque faveur judiciaire. Les juges rendent le jugement au nom du peuple et en leur ultime conviction, cette règle sacrée doit être respectée par tous » ainsi fini le chef du département de la justice.

Mahamat Ahmat Alhabbo, nouveau ministre des gardes et sceaux a fait un discours que beaucoup des ministres n’ont pu prétendre depuis plus de 30 ans de règne d’Idriss Déby.

Les prochaines manifestations programmées par Wakit Tama seront un vrai baromètre pour le nouveau ministre, qui par son discours courageux donne un coup de pied dans la fourmilière. 

Tchadanthropus-tribune

946 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire