Il a fallu du temps pour que le sulfureux Saley Déby organise sa défense. Qui peut contraindre cet individu qui n’est pas à son premier dérapage ?

Le petit frère du général président Idriss Déby Itno est accusé pour la énième fois d’avoir assassiné le 28 avril dernier un jeune berger venu faire boire son chameau à côté de son jardin à Mabirio sur la route de Ligna. Selon nos informations corroborées par le COSC, ce jour Saley Déby Itno avait constaté la présence de deux bergers avec leurs troupeaux à côté de son jardin, a fait usage de son arme à feu pour les chasser des proximités de son jardin. A-t-on besoin d’utiliser une arme de guerre pour faire partir des gens même si ceux-ci ont violé les périmètres de sa propriété ? Certainement non, il y a d’autres moyens plus simples, mais quand on détient le pouvoir et son impunité on s’en fout du reste, même des lois qui régissent ce pays.

C’est ainsi qu’après des tirs à balles réelles sur ces pauvres bergers, une course poursuite pour avoir la vie sauve a commencé. L’un des bergers est tombé dans un trou creusé par les ouvriers de Saley et l’irréparable s’est produit. Il eut un mort et de blessé.

Lundi matin devant la presse, Maitre Sanna Dieudonné dit vouloir éclairer la lanterne de l’opinion sur ce qui a été raconté par les organisations de la Société Civile. Il explique qu’il s’agit plutôt d’une noyade dont son client n’a rien à avoir avec cette mort. Que pourrait-il dire d’autre quand il faut venir défendre le prince des lieux ? Qui au Tchad ne connait pas les bavures de Saley tantôt criminel social dans la région du Batha, criminel et assassin partout où il est passé, et fossoyeur de la république, s’enrichissant des biens détournés aux Tchadiens.

La vérité ne peut être cachée, car tout le monde sait clairement ce que Saley fait et défait dans ce pays, la plupart de manière sombre et illicite. Le jour viendra où Dieu rétablira la vérité, mais personne n’attendra une éclaircie venant d’un avocat qui fait son travail.

Tchadanthropus-tribune

807 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article