Toute la semaine, et jusqu’à hier, le procès en appel des narcotrafiquants continue à Moussoro. Comme nous l’avions déjà évoqué, si le procès a été délocalisé dans la capitale de Bahr El-Ghazel c’est pour éviter le brouhaha de la capitale tchadienne et l’œil des curieux.

D’après nos sources, Idriss Tcham-Tcham et un autre prévenu, le procureur a prononcé les mêmes réclusions comme prononcées à N’Djamena.

Le procès qui se déroule au sein même de la prison de Moussoro semble être de rigueur. Le prévenu Hassan avait obtenu une dérogation et une autorisation du substitut du procureur pour aller se soigner, car son état est assez critique, mais le procureur général a refusé qu’il soit extrait de la prison sous prétexte que cela est un alibi pour chercher à sortir de la prison. Hier en pleine audience il perdu connaissance sous l’œil médusé des participants. Aujourd’hui les réquisitions du procureur en faveur du prévenu Hassan seront de 6 mois avec sursis, et il devra rester dehors.

Bizarrement pour Souleyman Mahamat Délio, le substitut du procureur risquerait aussi d’annoncer un non-lieu. Entretemps il devra aller rejoindre son épouse dans une maison en ville.

Le général Tougout Abossolo aussi suit le même régime. Il a fait déménager ses deux épouses en ville à Moussoro. Le soir il bivouaque avec ses épouses en ville, et quand il y a un contrôle ou encore pour ce procès, il revient en prison.

Ce qui est étonnant, c’est le cas d’Idriss Togui alias Tcham-Tcham qui se présente à l’audience en venant de la ville, et aussitôt l’audience terminée, un véhicule vient le chercher aux yeux et à la barbe des régisseurs et des juges.

La plupart des observateurs affirment à dire que ce procès en appel est fait que pour libérer Souleyman Mahamat Délio, fils de l’ex-gouverneur de Biltine qui est proche d’Idriss Déby. Sinon pour le reste, les observateurs s’évertuent à dire que si ce n’est pas pour chercher à libérer le neveu de Déby Souleyman Mahamat Délio, la justice ne sera pas instruite pour se déplacer à Moussoro.

Attendons de voir ce qui se passera ce vendredi, où le procureur fera sa réquisition dès 8 h dans la matinée.

Tchadanthropus-tribune

557 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article