En plus de la pose de la première pierre du projet pétrolier de Sidigui, le président Idriss Déby a profité de son séjour, fin octobre, dans la région de Kanem, pour inaugurer le lancement des travaux d’un futur Institut national supérieur du pétrole situé à Mao. Censés durer 18 mois, les travaux coûteront 5 milliards de FCFA à l’Etat tchadien (8,8 millions $). Outre le développement du champ de Sidigui, le projet comporte la construction d’une raffinerie située à Rig Rig, qui doit être achevée d’ici un an. Néanmoins, le développement de ce gisement, envisagé depuis plusieurs décennies, est loin d’être acquis, les financements n’ayant pas encore été obtenus.

Tchadanthropus-tribune

1334 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article