La vérité doit être rétablie

Après l’agression qu’il y eut la semaine dernière, Khoudar s’est lâché en m’accusant d’avoir insulté sa mère sur la toile. Chose totalement fausse. Mon éducation et là où j’ai été élevé ne me permettent pas de descendre aussi bas, en allant insulter une mère. Je mets l’incongru Khoudar et quiconque au défi de prouver un article insultant et indexé au site Letchadanthropus-tribune.

Pire, après mon départ des lieux de l’incident, Khoudar raconte qu’il m’aurait plusieurs fois fait introduire auprès d’Idriss Déby, et que plusieurs fois il lui a remis 50 millions qui m’étaient destinés. Encore faux, archi-faux, Khoudar ne m’a jamais introduit un jour chez Déby, mieux encore chez qui que ce soit. Je n’ai aucunement reçu ces prétendus 50 millions comme il l’affirme. Encore ici je mets Khoudar au défi de les prouver, cela s’est passé où, quand, et comment ?

Quand on veut salir son ennemi on utilise toutes les subterfuges, mais qu’il le fasse avec un peu de cohérence. Cet individu est un menteur invétéré.

Si une amorce devait se faire pour rencontrer Idriss Déby, je m’adresserais à des hommes, des vrais, pas des mauviettes qui émergent que grâce, et sous les jupons de leurs sœurs.

Menteur et voleur, Khoudar en est la définition personnifiée.

Il faut à juste raison faire un résumé des faits. Ses parents, ses amis, hommes politiques, cadres de l’état, ses proches, beaux-frères, qui ne dit pas de lui que c’est un menteur ?

Faut-il énumérer les 27 millions et les deux pistolets volés à un de ses collègues ?

Faut-il mettre la lumière sur le faux transfert de 168 milliards de FCFA voulant nuire un de ses proches de manière ingrate ?

Faudrait encore dire comment il a bloqué un des petits fils Koulamallah alors que le dossier de celui-ci devrait être signé par Idriss Déby pour un travail ?  

Faut-il affirmer les fausses accusations sur plusieurs cadres à travers des fiches envoyées à Déby et qui ont vu leur carrière volée en éclat par simples jalousie et problème de quartier ?

Il y a quelques semaines, Khoudar accusa faussement un grand cadre du MPS d’avoir volé des sommes destinées à son parti. Il a fallu que celui use de toute une gymnastique pour se disculper devant Idriss Déby.

Nous avons tellement de choses à déballer, des choses intimes et très personnelles, de N’Djamena à Paris, si nous voulions descendre plus bas que lui. Mais ce moment viendra certes pour les mettre sur la place publique.

  • Voleur nous avions dit, voleur de la république s’en est un.

Que l’on explique aux Tchadiens combien touchent un garde-corps ou un aide de camp d’Idriss Déby.

  • Pourrait-il le moment venu justifier aux Tchadiens la fortune amassée en biens immobiliers au Tchad (Villas et somptueux Jardins + de 500 millions de FCFA) ?
  • Pourrait-il aussi justifier l’appartement situé à Neuilly sur seine sise 176 bd Bineau, d’une valeur de 1 million 400 euros, (Document bail en notre possession) sans rentrer dans d’autres détails beaucoup plus illustratifs que cela. Nous reviendrons.

En conclusion, dorénavant que l’on sache, que plus rien ne sera pardonner, car nous étions mus par le simple respect envers certains individus et frères, mais il est terminé le temps des cerises.

ASSILECK HALATA Mahamat

2479 Vues

  • Hello mon frere,
    Il y a plusieurs fois que votre nom est cite parmis ceux qui rencontraient Deby ou certains des responsables du regime en colisse. Alors cette fois ci, la situation devient claire. Je pense que vs etes libre de rencontre qui vs voulez ! Ou du moins personne n’envie de vos justifier si vs ne trouvez pas que embrassant par rapport a votre position. Par ailleurs,l’ histoire recente de l’ opposition tchadienne se trouve tres controversee. Ce pendant, ces hommes finissent par etre rattrapes par le virus de ‘reconciliation moyonnant quelques pecules. Dans tout ca, le perdant c’est les Tchadians qui avaient aspires a un changement que je pense serait une utopie a travers ceux ” predators”. Donc la question que chacun peut se poser est ct vs vs rencontrez avec Khoudar & ds quelles circumstances?

    Commentaire par Oudda Mahamat Maouloud le 30 juin 2019 à 13 h 59 min
  • Bonjour, et Merci de m’écrire directement.
    Rencontrer son compatriote adversaire à partir du moment où on fait de la politique n’est rien en somme. Les gens font la guerre et se rencontrent pour discuter des points de vue. Il n’y a qu’au Tchad où l’on pense que quand tu rencontres ton adversaire, voir ton ennemi, ce que tu pactise avec lui. Ceux qui ont étudier les sciences de la politique vous le diront depuis que le monde est conçu dans la science de la géopolitique, les choses ont été initié ainsi.

    Mais là où le bas blesse, c’est quand on veut te salir, mentir pour détruire. Et ce individu Khoudar en est un professionnel attenté. Il suffit de demander aux gens à N’Djamena, il ment comme il respire jusqu’à induire son président dans des erreurs colossales.

    Beaucoup de gens avaient interpreté mes rencontres avec des amis, des parents, travaillant avec le régime Déby comme quelque chose de pas correcte. Je dois le dire très sinçérement, ai-je un problème avec le régime Déby à travers son système de gouvernance, ou avec des individus ou des compatriotes ? Les personnes qui travaillent aujourd’hui avec Déby peuvent être amenée à travailler demain avec un autre régime. Et tous ceux qui travaillent dans le système actuel ne sont pas tous mauvais, certains n’ont pas le choix, d’ailleurs, pratiquement tous informent le site le tchadanthropus-tribune.com grâce auquel plusieurs informations de 1ère main sont publiées. Ces informations rendent service à l’opposition, et permettent de corriger plusieurs méfaits et sécourir plusieurs compatriotes. Ceux qui médisent sont dans l’antre de la jalousie et de l’égocentrisme.

    Comment j’ai rencontré Khoudar, c’est un concours de pur hasard, d’ailleurs comme je l’ai expliqué dans ma 1ère explication, là aussi je suis bon jouet.
    Je rentrais d’une formation, quant soudain j’ai vu attablé à une terrasse le frère Doki Warou et un cousin (Izzedine Moussa) recenment revenu de la Mecque (Omra). Rapidement je me suis garé en plein couloir bus tout feu warning de mon véhicule allumé. Les formules d’usages et les us exigent de dire Mabrouck et continuer mon chemin. insouciemment, sans me rendre compte je vois surgir Khoudar de nul part et me toiser en ces termes “ Pourquoi tu me regardes “. Il répeta sa salissure 3 fois. 3 fois de suite je l’ai ignoré, puis il se mets à répéter plusieurs fois des insultes vis à vis de mes parents, cela jusqu’au moment où il a osé lèver la main pour vouloir me porter ses minuscule poing, chose que j’ai évité. Plusieurs compatriotes qui étaient présents avaient vu et assisté à l’incident et m’avaient demandé gentimment de partir en me remerciant de mon attitude non violente. Khoudar s’est mis à insulter mes parents et me traitant de batard qui reste en France pour critiquer et insulter le régime et sa soeur.

    Etant parti, il s’est mis à raconter après moi, après que je sois parti qu’il se mets à raconter qu’il m’aurait plusieurs fois introduit pour voir Déby et que ce dernier lui a remis plusieurs fois 50 millions pour me les rapporter. Chose que je décline et réfute.

    Pour toute personne refléchie et intelligente, il y a une cohérence notoire. Comment Déby va me retribué alors que chaque jour qui soit je mets à nu son régime, je critique sa famille qui s’enrichi sur le dos des tchadiens, les détournements, les assassinats à travers des publications que le monde entier regarde. Il faut que Déby soit maso ou complétement fou pour accepter des choses comme ça, jusqu’à me rétribuer. l’incohérence vient de cela. Autre mensonge est que Khoudar dit que j’ai insulté sa mère et que j’appelle souvent sa maman “Ami ma tante“. Pourtant je n’ai même pas vu un jour sa mère. Des mensonges qui glosent dans sa tête à vermine. A sa place j’aurais honte, honte d’être derrière un beau-frère qui te sert en permanence une assurance tout risque – Là encore je reste poli.

    Vous savez, c’est de bonne guerre. Plusieurs fois ils m’ont tendu la perche pour rentrer et être dans le gouvernement, ça n’a pas marcher. Combien de fois ils ont envoyé des émissaires auprès de ma famille pour que j’arrête tout et que je rentre avec des propositions incroyables ? ça n’a toujours pas marcher. La lutte doit continuer pour une vraie justice.

    L’information colportée comme quoi je suis avec les gens du régime, que je suis leur agent, après que je suis un agent de Habré, ensuite celui des français et maintenant un correspondant du Mossad. Tout ça c’est toujours le régime qui les véhicule à travers leurs collabos injectés dans l’opposition parmi nous. Leur objectif principal est de détruire ma réputation à les combattre. Mais cela ne va pas cesser, elle ne cessera pas. Qu’ils racontent ce qu’ils veulent, ça me reveillera même pas d’une sieste.

    Si j’ai besoin d’aller vers Déby et rentrer au pays, je suis libre de le faire sans envie de le justifier à quiconque.
    Les sacrifices, c’est moi qui les ressents, les insultes, les intimidations c’est toujours moi qui les subits. Donc mon cher frère, je laisse compter les réliquats de toutes ces baves. Toi au moins tu t’adresses directement à moi pour comprendre. Mais celui qui se cache pour vouloir nuire au lieu de venir s’expliquer sinçérement comme toi tu le fais. Je n’ai point de respect pour des gens comme cela.
    Et puis, une question simple, si réellement j’ai rencontré Déby et on m’a remis 50 millions, pourquoi le mettre à nu et pourquoi venir m’agresser ? Ironie de sens.
    ASSILECK HALATA Mahamat

    Commentaire par letchadanthropus le 30 juin 2019 à 15 h 32 min